Luz de Oro

Pavane records, 2011

Edith Saint-Mard chant
Bernard Mouton flutes à bec, flûte, cromorne
Thomas Baeté viole de gambe, vièle, chant
Philippe Malfeyt vihuela, luth médiéval, oud
Emre Gültekin bağlamas, tanbûr, chant
Anne Niepold accordéon diatonique
Vincent Libert udu, daf, deff, darbouka, riqq, tambour 

 



chants judéo-espagnols d’Orient et d’Occident
Implantés depuis des siècles en Espagne, les juifs séfarades furent expulsés à la fin du XVe siècle. Ils emportèrent avec eux leur culture médiévale qu’ils conservèrent dans l’exil et la diaspora comme un joyau précieux, symbole de leur identité espagnole. Au fil du temps, cette tradition orale s’est enrichie au contact des cultures d’accueil donnant le jour à deux traditions indépendantes. L’une orientale regroupe les communautés implantées dans l’ancien empire Ottoman. L’autre occidentale, représentée par les communautés installées dans certains pays du Maghreb et en Europe.